Cette maman s'est cachée pour immortaliser un geste qu'un adolescent a exercé sur sa fille

Cette maman s'est cachée pour immortaliser un geste qu'un adolescent a exercé sur sa fille

En Ontario, dans la ville de Cambridge habitent une femme Jeanean Thomas et sa fille de six ans, Peyton. Cette dernière adore le skateboard, elle voudrait en faire, mais elle ne voudrait pas qu'on est à se moquer d'elle parce qu'elle se dit que c'est une activité pour les garçons. Sa maman lui dit que non et l'amena au parc pour qu'elle puisse s'amuser, elle était à l'écart, en train de la surveiller, quand un garçon s'est approché. Son récit qu'elle a posté sur twitter :

Cher adolescent au skatepark:

Tu dois probablement avoir environ 15 ans, alors je ne m'attendais pas à ce que tu sois mature ou que tu veuilles aider ma petite fille. Ce que tu ne sais pas c'est que ma fille veut faire du skateboard depuis des mois. En fait, j'ai même dû la convaincre que ce n'est pas une activité de garçon. Que ça n'existe pas des activité de garçons et des activités de filles, qu'il existe uniquement des activités. Alors lorsque nous sommes arrivées au skatepark et que nous t'avons vu avec tes amis en train de fumer et d'utiliser un langage vulgaire, elle voulait immédiatement revenir à la maison. Secrètement, je voulais le faire aussi parce que je ne voulais pas utiliser ma voix de maman et entrer en confrontation avec toi. Je ne voulais pas également que ma fille soit effrayée par quoi que ça soit, elle est a autant le droit d'utiliser le skatepark que vous. Alors elle m'a dit: "maman, c'est plein de plus vieux garçons", je lui ai calmement répondu: “Et alors? Ils ne sont pas propriétaires du skatepark” Elle s'est donc aventurée près d'une rampe et vous avez passé plusieurs fois près d'elle. Au bout de quelques fois, tu t'es approché d'elle et tu lui as dis "Hey... excuse-moi..." Je me préparais à intervenir afin de probablement te sortir un truc du genre: "Elle a autant le droit d'utiliser le parc que toi et tes amis", mais lorsque tu as continué ta phrase pour ajoute: “Tes pieds ne sont pas bien placés, tu veux que je t'aide?”. Tu m'as complètement déstabilisée. Tu as ensuite passé une heure entière à lui montrer comment se tenir en équilibre et tourner et elle a pris le temps d'écouter tes conseils, tu as été doué avec elle plus que certains adultes. Tu l'as ensuite tenu par la main et aidé lorsqu'elle tombait, je t'ai même entendu lui dire de se tenir loin des rampes de métal sinon elle allait se faire mal en tombant. Je veux que tu saches que je suis fière que tu fasses parti de ma communauté, je veux te remercier d'avoir été si gentil avec ma fille même si tes amis ont ris de toi. Elle a quitté le skatepark avec une grande satisfaction et une grande fierté et tout ça, c'est grâce à toi!