Pour ses 2 ans, ses parents lui achètent une paire de chaussures, mais 30 minutes après, c'est la descente aux enfers

Pour ses 2 ans, ses parents lui achètent une paire de chaussures, mais 30 minutes après, c'est la descente aux enfers

Un enfant, c'est fragile, il faut faire preuve d'une attention particulière, bien vérifier tout ce qui leur touche. Il est tout à fait normal de surveiller ce qu’on offre à nos petits, ils sont encore si sensibles ! La preuve : la petite Esmé Niall Connor a vécu une bouleversante histoire. Cette fillette originaire de Blackpool, en Angleterre, a dernièrement reçu une jolie paire de sandales en plastique rose pour ses deux ans.

Mais rapidement, après avoir enfilé les chaussures, aussitôt, elle a voulu les enlever sous prétexte que les chaussures n’étaient pas du tout confortables. Évidemment, les parents n’y ont pas prêté attention vu que même pour les adultes, de nouvelles chaussures, cela fait toujours cet effet au début…

Après quelques jours, le père de la petite, Niall Connor, a de nouveau mis les jolies petites chaussures aux pieds de sa fille.



Alors là, c'est le début-là de l'horreur...

Quel cauchemar ! A peine une demi-heure, que la fillette courut vers sa maman en larmes et en hurlant de toutes ses forces ! En inspectant sa fille, la maman découvre avec effroi qu’elle avait les pieds ensanglantés aux endroits où les sandales étaient en contact direct avec la peau !
À la fois choquée et déboussolée, la mère raconte : « Ce n’est pas comme si elle avait couru pendant des heures. Elle marchait bizarrement autour de la maison puis elle a couru vers moi en pleurant. Il y avait du sang tout autour de sa cheville et sur la plante de ses pieds. Bien sûr, certaines nouvelles chaussures font mal, mais là, on a atteint des sommets. »

Pour prévenir les autres parents, des effets indésirables de ce modèle de chaussures d’été très en vogue. La mère de famille décide de poster des photos de cet incident horrible sur les réseaux sociaux pour éviter que d'autres enfants vivent la même expérience.

Une publication qui est devenue virale au bout de quelques instants, Next la société qui a produit ces chaussures, a également découvert les photos avec stupeur ! Selon un des directeurs de la société, c’est la première fois qu’un tel incident est arrivé avec ce modèle de chaussures. Par ailleurs, la boite regrette un tel désagrément.

Mais la mère de la petite Esmé affirme : « D’autres parents, qui ont vu les photos, m’ont envoyé un message pour me signaler qu’ils avaient eu le même problème. »

Pour l’instant, le producteur essaie encore de trouver une bonne explication et une solution radicale afin que les chaussures mises sur le marché ne blessent plus les pieds des enfants. La fillette aurait-elle fait une allergie à cause de produits chimiques présents sur les chaussures ? Le plastique aurait-il fondu sur la peau de la fillette à cause de la chaleur ? Tant de questions sans réponses ?

Le temps de trouver la réponse, la pauvre Esmé devra attendre que les blessures cicatrisent complètement avant de pouvoir enfiler une nouvelle paire de chaussures moins dangereuses…

La petite Esmé a vécu une troublante histoire espérons qu'après rétablissement, elle voudra bien mettre une paire de chaussures, tant cet épisode de sa vie a été traumatisant.